LE TRAIN DE LA CREATION DINARD

2010 : Au regard du programme immobilier projeté par Habitation Familiale aux 14 et 16 rue Ampère, d’anciens locaux et garages sont voués à la destruction. La coopérative d’habitat propose alors à la Ville de Dinard de les utiliser pour monter un projet artistique.La mise en œuvre en est confiée à Switch, agence rennaise de communication et projets culturels. Celle-ci leur présente l’association lorientaise « Idées Détournées », qui crée des événements populaires mettant en scène un maximum d'habitants d'une ville autour d'une performance artistique éphémère basée sur la récupération, le réemploi et le recyclage. Séduites immédiatement par cette proposition, la coopérative d’habitat et la Mairie s’associent sur la commande d’un projet à Idées Détournées, qui lance l’idée originale du « Train de la Création ». Habitation Familiale retrouve dans le Train de la Création l’illustration de plusieurs de ses préoccupations : la démarche environnementale (la transformation de matériaux recyclés), la rencontre entre les populations d’origines sociales et de générations diverses, la place faite aux habitants.

Le projet du « Train de la Création » est né de l’initiative combinée de la coopérative d’habitat « Habitation Familiale » et de la Ville de Dinard, convaincues que l’expérience artistique partagée peut créer du lien social pérenne dans ce cœur de ville en pleine transition.

Janvier 2012 : le Train de la Création réalise un extraordinaire voyage de l’imaginaire, jusqu’à son arrivée fin mai 2012. Les habitants ont réalisé dans les anciens locaux associatifs transformés en décor de gare leurs propres œuvres « déchetteriques », à partir de matériaux de recyclage, guidés par les détourneurs d’« Idées Détournées ». L’association, en collaboration avec le centre social de Dinard, a ouvert les locaux aux habitants et a organisé des événements ponctuels jusqu’à la grande exposition festive finale, le week-end de la Pentecôte.

La Ville a permis aux participants de prendre une part active aux changements, d’en être acteurs et pas simplement spectateurs . Tout le monde a participé et a apporté sa touche à cette création plastique collective : enfants, parents, écoles, associations, même les élus et collaborateurs se sont joint à ce projet.

Cette aventure culturelle éphémère s’inscrit dans un secteur de Dinard communément appelé « l’ancienne gare », véritable carrefour de tous les quartiers de la ville, actuellement en pleine mutation : de nouveaux projets immobiliers y sont réalisés ou programmés.

le Train de la Création sur le blog en lien juste ici.

Quai Ampère n°1

cliquez sur les photos pour agrandir.

Les ateliers voyageurs créateurs

cliquez sur les photos pour agrandir.